Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
GRANDES QUESTIONS
Comment faire de la publicité sur Abidjan.net ?

Accueil
Grandes Questions
Réponses

Question n°11

L'interdiction de la production, de l’importation, de la commercialisation, de la détention et de l’utilisation des sachets plastiques en Cote d'Ivoire change considérablement les habitudes des populations. Comment vivez vous ce changement?

Postée le 24/11/2014
Ajouter une reponse                 





11 réponses ajoutées
Aka Koto 17-01-2015 20:26
 
0
 
0

Il n'y a jamais eu autant de plastiques a Bouaké. Les opérateurs protégés par la salubrité et les impôts se remplissent les poches. Qui émerge?

Théo 09-01-2015 21:52
 
0
 
0

est ce que les vendeurs ambulants ont quitté les rues ? Les vendeuses d'eaux sont toujours là. Ce sont les habitudes des gens qui doivent changer: on jette TOUT partout; on pisse partout; on défèque partout; les véhicules dégagent des tonnes de fumée qui rendent malades les gens.C'est ce qu'il faut corriger.

Tialiman 10-12-2014 01:27
 
0
 
0

la mesure est bien venue pour diminuer la pollution,mais on aurait par exemple pu trouver les moyens de recycler ces plastiques et les transformer en seau, bassine,chaussures etc.si le gouvernement doit revenir sur sa décision,qu'il installe des poubelles pour déchets plastique et qu'il impose aux population de les utiliser si non on revient à la mesure.

Tialiman 10-12-2014 01:24
 
0
 
0

la mesure est bien venue pour diminuer la pollution,mais on aurait par exemple pu trouver les moyens de recycler ces plastiques et les transformer en seau, bassine,chaussures etc.si le gouvernement doit revenir sur sa décision,qu'il installe des poubelles pour déchets plastique et qu'il impose aux population de les utiliser si non on revient à la mesure.

Boua Fitini 10-12-2014 00:19
 
0
 
0

L'Etat, dans son action globale, ne doit pas se contenter d'être le régulateur de tout, le percepteur de tous ou la force répressive en tout.
L'Etat peut aussi être PRECURSEUR.

Cette mesure a été prise pour lutter contre la pollution environnementale. C'est bien ! Bravo ! Mais pourquoi se limiter aux sachets plastiques ? Pourquoi pas tous les objets issus de la pétrochimie (chaises, assiettes, seaux...) ?

La capacité de l'Etat à être PRÉCURSEUR aurait dû permettre la création d'une entité étatique ou semi-privée, en vue du recyclage des déchets issus de ces plastiques, afin de permettre le maintien des activités autour du plastique et, de générer de nouveaux emplois par le recyclage. Des entreprises fermeront, des familles perdront leurs uniques ressources, la nature sera protégée !!???

Et une nouvelle brèche de corruption vient de voir le jour...

ASEC 04-12-2014 17:13
 
0
 
0

Interdir les sachets plastiques n'est pas la solution. Il faut plutot mettre en place une bonne politique de recyclage.

Savy 03-12-2014 18:57
 
0
 
0

A Bouaké, la seule entreprise légale fabricant des sachets d'eau biodégradables a ferme et ses 8 employés qui étaient au moins payés le SMIC sont a la rue. Par contre les illégaux prospèrent de plus belle. L’interdiction décrétée par la bureaucratie administrative n'a pas anticipé de remplacement abordable par les populations qui n'ont pas les moyens de s'offrir des bouteilles. Parce qu'elles sont pauvre les politiques se moquent de les exposer a insalubrité, aux manques d’hygiène et aux épidémies. Le peuple devrait s'en souvenir aux prochaines élections.

Ousmane tre archi 30-11-2014 03:13
 
0
 
0

une mauvaise campagne d'information dans le but de rentabiliser au maximun sns éthique morale ,ce pendant un devoir s'impose ; l'industrie plastique doit exister et existera toujours car indispensable à d'autres secteurs de développement comme le batiment l'industrie mécanique , chimique et autres pour cela il faudra diversifier les produits et non plus se concentrer uniquement sur les emballages plastiques , pour finir on ne peut parler d'environnement sans envisager le recyclage des produits industriels, regardons au Mali voisin le plastic recyclé est réutilisé dans la production du bitume évidemment avec l'aide du pouvoir politique.
Que le pouvoir comprennent qu'une politique écologique s'accompagne de grands moyens financiers.

Barthelemy-Aka 29-11-2014 22:49
 
0
 
0

L'environnement est notre heritage commun y compris nos projenitures, donc sa protection est soumise à la responsabilité de chacun d'entre nous. En plus nous somme sur une planete où celui qui protege mal subit les autres. Pour dire cette mesure gouvernementale est plus qua salutaire. Meme encore elle demeure insuffisante, quand on sait aujourd'hui le niveau de polution des pays envois de developpement comme la cote d'Ivoire. J'encouurage le gouvernement à aller plus loin . Je souligne au passage de prendre en compte le cas des pneus usagés importés, et bien d'autre materiels imprté qui ne servent plus ou alors la durée de vie est très reduite, et malheuresement contribut fortement à la polution de notre environnement. Je pris le gouvernement de prendre une mesure assez responsable sur ce sujet tout comme celui des sachets plastique.
J'invite personnellement la population à accompagner le gouvernement dans sa demarche en changement tout simplement de comportement et habitude.
Sachons que celà s'impose à nous et il est plus important de commencer maintenant.

ABE 29-11-2014 21:55
 
0
 
0

Bien entendu, ce type de changement bouleverse quelque peu les habitudes de consommation. Je salue l'initiative parce qu'elle contribue à la sauvegarde de notre environnement. Mais je déplore quelques désagréments que je subi particulièrement au quotidien lorsque, pour acheter certaines marchandises, on me dit que je suis contraint d'apporter moi même mon emballage avant de pouvoir emporter ma marchandise. Tout ceci pour dire qu'il faut vraiment que les sachets censés substitués nos sachets plastiques habituels soient effectivement sur le marché pour que cette mesure ait tout son sens et que les populations puissent vivre assez facilement ce changement.

sachets 25-11-2014 22:05
 
0
 
0

je ne vois pas encore mes remplaçants sur le terrain alors comment je peux disparaitre. Gouvernements envoie mes remplaçants au marché et je disparais pour toujours.

Question n°119

La Commission Electorale Indépendante (CEI) annonce la reprise des élections municipales dans la commune de Port-Bouet. Qu'en pensez-vous?

Répondre 0 Postée le 16/10/2018
Comment faire de la publicité sur Abidjan.net?