Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
GRANDES QUESTIONS
Comment faire de la publicité sur Abidjan.net ?

Accueil
Grandes Questions
Réponses

Question n°19

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Gnamien Konan, a récemment déclaré qu’il souhaitait que les établissements d’enseignement supérieur changent de statut pour devenir des entreprises privées et autonomes qui ’’fabriquent des diplômés’’ pour le marché du travail. Qu’en pensez-vous?

Postée le 23/03/2015
Ajouter une reponse                 





13 réponses ajoutées
AGO K 15-04-2015 08:22
 
0
 
0

Bonne idée. Mais je vais plus loin. au lieu de privatiser celles qui existent déjà, il pourrait en construire une privée et après on fera la comparaison avec celles qui sont publiques. Il pourrait commencer par un maximum de 3000 étudiants et là, je promets d'acheter des actions.

Esther 11-04-2015 10:25
 
0
 
0

Merci à Monsieur pour cette idée qui n'est encore qu'un souhait, je suppose. Le mot que je retiens ici est: "autonomes", et bien que bonne je pense que c'est un projet assez risqué. Avant de confier toute la charge de la formation aux établissements privés, il faut d'abord faire l'état des lieux de la situation actuelle et après proposer des solutions adaptées. La formation dispensées de nos jours est-elle de qualité? Le système d'évaluation ( critères, processus etc.. ) est-il fiable et crédible ? C'est une idée très intéressante qui mérite d'être débattue mais après avoir résolu certaines failles de l'enseignement supérieur.

Esther 11-04-2015 09:44
 
0
 
0

Merci à Monsieur pour cette idée qui n'est encore qu'un souhait, je suppose. Le mot que je retiens ici est: "autonomes", et bien que bonne je pense que c'est un projet assez risqué. Avant de confier toute la charge de la formation aux établissements privés, il faut d'abord faire l'état des lieux de la situation actuelle et après proposer des solutions adaptées. La formation dispensées de nos jours est-elle de qualité? Le système d'évaluation ( critères, processus etc.. ) est-il fiable et crédible ? C'est une idée très intéressante qui mérite d'être débattue mais après avoir résolu certaines failles de l'enseignement supérieur.

Ousmane tre archi 10-04-2015 14:46
 
0
 
0

Pourquoi existe t-il le privé ? tout simplement pour compenser le déficit de l'état qui lui a le devoir de former sa jeunesse pour la relève future de la masse passive des générations qui auront bien mérite leur départ pour la retraite.
1- le privé forme les jeunes avec le sacrifice consenti des parents, car certaines écoles ne sont pas à la porté des pauvres,quand bien meme elles recevraient des subventions de l'état.
2- il faut encore beaucoup d'efforts pour une réduction de la fiscalité .
3- il faut valoriser le travail de la terre et non pas considérer le retour à la terre comme une malédiction,car on entendait le langage suivant << si tu ne réussis pas l'école il y a la machette,le marteau,les ciseaux,la scie ,la mécanique ; etc >>.
Il faut des le jeune age orienter les jeunes vers les formations .
Il est grand temps de penser à l'industrie lourde ,la sidérurgie car il est absurde d'avoir le sous sol bourré de fer et l'importer de l'étranger .
Que l'état assume ses responsabilités en laissant le privé en toute liberté d'entreprendre selon ses critères et des principes d'éthique .

jeannot 10-04-2015 05:50
 
0
 
0

je ne partage pas cette déclaration de Monsieur le Ministre. La Côte d'Ivoire aussi bien que les autres Etats africains, doivent accepter que dans la construction lente et sûre de ceux-ci, le secteur public et privé cohabitent encore longtemps. Le jour où les opérateurs privés auront les coudées franches financièrement face aux multiples ambitions de l'Etat, cela sera possible.

Dar Rahim 08-04-2015 23:28
 
0
 
0

Merci à Monsieur le Ministre pour son effort innovant! Je pense tout de même qu'il conviendrait de ne pas se hasarder à quelque aventure qui risquerait de fabriquer d'autres générations perdues. A penser seulement que le taux de pauvreté dans notre pays est élevé que le pari de laisser pour compte une large frange de notre jeunesse issue de parents pauvres dans ce système est grand. Ces jeunes sont aussi intelligents et demandent à être soutenus.

Dar Rahim 08-04-2015 23:27
 
0
 
0

Merci à Monsieur le Ministre pour son effort innovant! Je pense tout de même qu'il conviendrait de ne pas se hasarder à quelque aventure qui risquerait de fabriquer d'autres générations perdues. A penser seulement que le taux de pauvreté dans notre pays est élevé que le pari de laisser pour compte une large frange de notre jeunesse issue de parents pauvres dans ce système est grand. Ces jeunes sont aussi intelligents et demandent à être soutenus.

Ousmane tre archi 04-04-2015 13:38
 
0
 
0

Pourquoi existe t-il le privé ? tout simplement pour compenser le déficit de l'état qui lui a le devoir de former sa jeunesse pour la relève future de la masse passe des génération qui auront bien mérite leur départ pour la retraite.
1- le privé forme les jeunes avec le sacrifice consenti des parents, car certaines écoles ne sont pas à la porté des pauvres,quand bien meme elles recevraient des subventions de l'état.
2- il faut encore beaucoup d'efforts pour une réduction de la fiscalité .
3- il faut valoriser le travail de la terre et non pas considérer le retour à la terre comme une malédiction,car on entendait le langage suivant << si tu ne réussis pas l'école il y a la machette,le marteau,les ciseaux,la scie ,la mécanique ; etc >>.
Il faut des le jeune age orienter les jeunes vers les formations .
Il est grand temps de penser à l'industrie lourde ,la sidérurgie car il est absurde d'avoir le sous sol bourré de fer et l'importer de l'étranger .
Que l'état assume ses responsabilités en laissant le privé en toute liberté d'entreprendre selon ses critères et des principes d'éthique .

Donald FORI 03-04-2015 02:46
 
0
 
0

Il y'a plus important à faire, créer des emplois pour les jeunes étudiants formés, car nous somme apte à entrer dans le monde du travail mais malheureusement il n'a pas de débouché contrairement à ce que le gouvernement veut nous faire croire pour justifier le taux de chômage très élevé et son incapacité à créer des emplois(je dis bien créer de nouveaux emplois, des emplois qui n'existaient pas).

Donald FORI 03-04-2015 02:31
 
0
 
0

J'avoue ne pas comprendre son souhait; quel intérêt à t-il a faire ce changement de statut?

Meney 31-03-2015 08:36
 
0
 
0

Des universités privées existent déjà en Côte d'Ivoire et font un très bon travail, ce qui permet aux parents qui en ont les moyens d'y inscrire leurs enfants. Le rôle régalien de l'Etat, que semble ignorer le Ministre GNAMIEN Konan, est de permettre à tous les citoyens de se pays d'avoir accès à une bonne formation. Si on poursuit la logique de son intervention, cela revient à privatiser tout le système éducatif du pays, et donc à sortir du fichier de la fonction publique tous les enseignants.
Ce qui est surtout inquiétant pour ce Ministre, c'est qu'il croit avoir des solutions toute faites à des problèmes qu'il ne prend même pas le temps de bien analyser. Je suis absolument certain qu'il a sorti une telle idée sans avoir fait faire une étude par ses collaborateurs. C'est consternant pour un Ministre qui dispose de toute intelligentsia du pays de ne pas les consulter ou les mettre à profit avant d'avancer des idées.
L'enseignement supérieur de notre pays ne devrait pas être confié à un "illuminé" qui croit être en contact avec Dieu pour recevoir des révélations.

Malick Deme 25-03-2015 10:12
 
0
 
0

Que l'enseignement soit public ou privé, le rôle des établissements est de former des gens qui peuvent contribuer à la société et être rémunérés justement pour leur contribution.
Le Public doit former des contribuables qui remboursent le sacrifice de la Nation à leur endroit.
Le Privé forme des gens qui paient en gageant leurs revenus futurs et ceux-ci doivent couvrir l'investissement comme une autre transaction.
Les deux systèmes doivent s'astreindre à la discipline de mesure de leur gestion et de leur performance sur la durée. Ils se complètent et s’émulent l’un l’autre.
L'approche du Ministre a le mérite de poser le débat.

Boua Fitini 25-03-2015 02:31
 
0
 
0

Lorsque, pour justifier de l'incapacité du CHU à effectuer le scanner du mannequin tragiquement décédé, la Ministre a dit qu'il fallait beaucoup de temps pour recevoir un scanner déjà commandé, nul n'a remarqué l'incapacité de la Ministre à anticiper sur les besoins de son département. Et elle est toujours Ministre. Gouverner c'est prévoir.
Lorsque, le Ministre est désavoué par le Président sur le budget alloué aux Éléphants footballeurs, il ne démissionne pas.

Aujourd'hui, le Ministre Gnamien, méconnaissant le niveau de paupérisation de nos populations, demande aux Ecoles Supérieures de devenir des entreprises à assujettir aux impôts qui iront avec. Ces établissements subsisteront par des ressources alimentées par qui ?

La Charte du Gouvernement signée à Yamoussoukro est vraiment UTILE.

BRAVO AUX MINISTRES DE MON PAYS !!!

Question n°107

L’Afrique est devenue le leader mondial dans le domaine de la monnaie digitale’’ revèle l’ancien patron d’Afreximbank, Jean Louis Ekra, Qu'en pensez-vous?

Répondre 0 Postée le 12/03/2018

Question n°106

Que pensez-vous d\'une candidature de l\'ex Chef d\'Etat Henri Konan Bédié à la présidentielle 2020?

Répondre 0 Postée le 12/03/2018
Comment faire de la publicité sur Abidjan.net?