Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
GRANDES QUESTIONS
Comment faire de la publicité sur Abidjan.net ?

Accueil
Grandes Questions
Réponses

Question n°6

Le dernier Conseil des ministres a adopté une communication relative à l’élaboration du « Plan stratégique Côte d’Ivoire-Pays Emergent 2020 ». Quelles sont selon vous, les priorités pour une croissance économique forte, durable et inclusive?

Postée le 05/09/2014
Ajouter une reponse                 





13 réponses ajoutées
sangaré fousseni 10-11-2014 10:32
 
0
 
0

pour nous les priorités pour une croissance économique de la cote d'ivoire, c'est l'investissement dans les secteurs économiques de base:L'école, l'eau,l'électricité,les routes,la santé...Ensuite,il faut songer à créer des emplois en vue de lutter contre la pauvreté.Aussi et surtout,faut assainir le climat des affaires,assurer la bonne gouvernance et maintenir la paix sociale

Kas Kotofasse 02-11-2014 19:58
 
0
 
0

Les Africains et en particulier l'Ivoirien n'a aucune vraie notion de l'économie et parler d'émergence 2020 pour la Côte d'Ivoire ne peut pas signifier grand,chose pour lui. La base de l'économie ivoirienne est fausse car il n'y a aucun ivoirien qui a déjà su géré une entreprise et qui a survécu à celui/celle-ci. On gère des entreprises qui appartiennent aux étrangers et évidemment aux français, qui tirent les ficelles, car l'ivoirien n'est qu'une marrionnette. Avez-vous en tête une entreprise depuis la soi-disant indépendance de ce pays, qui a été créée et gérée par un ivoirien et qui existe toujours. C'est du bluff de la part des nouveaux maîtres du pays pour fair oublier à l'Ivoirien la douleur profonde que lui inflige sa condition humaine d'aujourd'hui pour lui faire miroiter un avenir radieux qui n'a jamais exister et qui risque de ne jamais voir le jour; tant que l'Ivoirien ne prendra pas son économie en main, bâtie et gérée par lui-même, selon ses propres critères, nés de ses propres besoins, il se leurre. Étudiez un peu ce qui s'est passé en Inde, au Brésil qui sont deux pays émergents et vous comprendrez que ce sont eux-mêmes qui conçoivent et réalisent leurs projets de société en fonction d'abord de leurs concitoyens. Il faut d'abord que les dirigeants africains commencent à aimer leurs concitoyens et avoir un peu de considération pour eux avant de parler d'émergence, car ce sont eux qui doivent émerger comme reflet d'une économie réussie et non les dirigeants qui s'accrochent au pouvoir pour amasser le plus de richesses possibles sans le moindre souci de l'état d'avancement des conditions de vie réelles de leurs concitoyens.

Yacou A Adiara 27-10-2014 04:22
 
0
 
0

Tout le monde connait la raison fondamentale de la crise que le pays a traversé ces dernières années. Les tracasseries et le racket ont pris une certaine ampleur ces derniers temps à Pogo qu'il faut que des mesures soient prises.
Ce jour 26 octobre les services de sante ont pris 2000 francs avec un Monsieur à cause de deux enfants qui venaient d'Abidjan pour le Mali pour manque de carte de vaccination.
Les jours de foires de Pogo (Mercredi) et de Zégoua (Samedi) comme des mendiants, les policiers qui avec une boite ou un pot prennent des jetons avec tous les passants à moto ou à vélo.
Tous les camions sur ce corridor qui passent payent 500 francs au poste de contrôle

Le gouvernement à le meilleur programme de l'Afrique et on sait que tout est mis en œuvre pour que le citoyen Ivoirien ou Africain de la CEDEAO puisse oublier les dernières années mais : La Police, Gendarmerie, Douanes, Structures de santé aux Frontières ferons vite faire oublié l'espoir née en Côte d'Ivoire.

La police avec la complicité des FRCI sont souvent de connivence avec les motocyclistes qui devient les postes à cause du comportement des services de santé qui prennent 8000 francs pour la carte de vaccination ce qui dépassent les frais de transports pour certaines destinations ou une certaine somme sans la carte de vaccination devant les policiers et Gendarmes qui ne peuvent rien faire

Je prie les Ministres concernés a être vigilant et mettre des hommes conscients pour la sécurité de ce pays qui viens de loin

Adama 26-10-2014 14:28
 
0
 
0

Tout le monde connait la raison fondamentale de la crise que le pays a traversé ces dernières années. Les tracasseries et le racket ont pris une certaine ampleur ces derniers temps à Pogo qu'il faut que des mesures soient prises.
Aujourd'hui 26 octobre les services de sante ont pris 2000 francs avec un Monsieur à cause de deux enfants qui venaient d'Abidjan pour le Mali pour manque de carte de vaccination.
Les jours de foires de Pogo (Mercredi) et de Zégoua (Samedi) comme des mendiants, les policiers soit avec une boite ou un pot prennent des jetons avec tous les passants à moto ou à vélo.
Tous les camions sur ce corridor qui passent payent 500 francs au poste de contrôle
La carte de vaccination coute 8000 francs souvent plus que les frais de transports donc les policiers ne se sentant pas concerné par ceux que gagnent les agents de santés sont souvent obligé de prendre des miettes avec les motocyclistes et laisser les usagés sans vaccination

En tout cas le programme du Président et du Gouvernement est très claire et précis mais les porteurs d'uniformes cela à tous les niveaux vont mettre le Gouvernement dans le fait accomplis parce que la population ne comprenant pas la contradiction entre les décideurs et les agents sur le terrain.
Le vol est devenu le quotidien des hommes en tenue

koffi 07-10-2014 07:30
 
0
 
0

Pour atteindre l'émergence, il faut investir dans l'éducation, le civisme, la santé, la promotion de création d'entreprise personnelle. Arrêtez de faire rêver les gens avec les indicateurs macroéconomiques, mais plutôt accentuer sur la microéconomie.

ATTA Hubert 06-10-2014 07:32
 
0
 
0

Il serait plus judicueux selon moi de parler de développement que de croissance car le plan stratégique n'a pas pour vocation de porter uniquement sur l'accroissement du "gâteau national", c'est un outil dont la mise en oeuvre devrait permettre de transformer de façon structurelle la société ivoirienne. Cependant en restant conforme à la question je vais tentai de répondre:

1. pour qu'il y ait une croissance économique forte,durable et inclusive, il faut prioritairement :

- Capter plus d'investissements directs étrangers (IDE) : environnement des affaires "assaini", corruption zéro dans le pays, justice équitable et "autonome"; capacités de négociation renforcées; secteur financier et bancaire développé; stratégie agressive de promotion de la destination Ivoire

- se doter de services publics performants : gestion des finances publiques de qualité; services administratifs fluides et disponibles; infrastructures construites et bon état

- bâtir un capital "culturel" sur le socle des hautes valeurs/vertus traditionnelles africaines : amour du travail, solidarité, patriotisme, partage, amour du prochain; cohésion

- utiliser rationnellement le potentiel de ressources humaines : réforme de l'éducation de base, technique, professionnelle et supérieure; contractualisation des postes de travail

- porter un attention particulière sur les questions de santé et d'environnement : la recherche sanitaire intensifié; infrastructures et soins rapprochés des populations; protection de l'environnement exigé dans toutes activités;

- prendre une plus grande part dans la chaîne mondiale des valeurs de commercialisation des produits : transformation des produits de base; présence des entreprises nationales à chaque niveau de la chaîne de valorisation des ressources naturelles;

- répartir le surplus de ressources à la résolution des inégalités sociales, spatiales et à la dotation en capital productif

Brahima 02-10-2014 08:45
 
0
 
0

Toute crissance économique passe d'abord par un projet d'éducation adequat aux réalité de notre environement, afin de former des cadres competants.Cela sous-entend une éducation basé sur la méritocratie.

Félix YAO 25-09-2014 19:01
 
0
 
0

Parmi les fondamentaux à développer pour conduire la Côte d'Ivoire à l'émergence se trouve l'éducation et la formation. Notre système éducatif devra intégrer et promouvoir les notions d'entrepreneuriat et d'éducation financière. Ensuite, il faudra favoriser l'inclusion financière à travers l'accès au crédit des PME.

akessé k crepin 21-09-2014 08:58
 
0
 
0

un système éducatif avec une forte implication des principaux acteur (parent,état,enseignant,syndicat ) et création d'un cadre sain pour l'exercice des activités des parti politique ,des organisation internationales ,des syndicat et de la société civile pour une paix véritable. en une génération on aura des élite conscientes et entreprenante économiquement.

krasso eric-jose 19-09-2014 04:57
 
0
 
0

ne soyer pas étonné de ma reponse mais pour qu´un pays soit émergent,ilfaudrait commencer par etre maitre de sa monnaie,sans ca l´emergence est une Illusion,un fantasme que ns raconte nos politiciens en longueur de journée juste pour distraire la masse qui n´y comprends rien.bonne journée.

Essigan 17-09-2014 01:23
 
0
 
0

la priorite est une education de qualité la creation de techno centre dedié à la recherche; des sciences ; en scond lieu favorise l'acces au produits bancaire gage de creations d'entreprises et un meilleur suivi enfin deveoppe ou incororer la demarche qualité la recherche de la qualite et de la satisfaction du client s dans les moeurs et dans les entreprises.c'est demarche qualité passe par le respect des normes et exigences legale et reglementaire a tous les niveaux

Coulibaly Souleymane 17-09-2014 01:21
 
0
 
0

Les priorités pour cette croissance économique serait une industrialisation massive pour la transformation de nos matières premières, des cultures vivrières et pour l'exportation de matières semi ou et finies. Une instauration de la recherche scientifique dans les secteurs clés (agriculture, minerais, pétrole) de notre économie comme l'avait en son temps fait Feu Félix Houphouet Boigny pour l'agronomie, mais encore plus dans de secteurs novateurs tels que la nanotechnologie, l'informatique, la chimie. Nous sommes très tributaires de cours marchés internationaux Londres (agriculture), Suisse (minerais)... Ensuite la guerre des guerre une transparence, une probité morale et la conscientisation des acteurs politiques, économiques et juridiques du pays. La corruption est une plaie pour notre développement. L'équité et la moralisation de la jeunesse qui doit être une force éduquée pour un changement de mentalité pou le bien être de cette jeune nation.

KARAMOKO 09-09-2014 03:41
 
0
 
0

Les règles d'OR pour relever les défis de l'émergence sont la PROMOTION DES COMPÉTENCES, la BONNE GOUVERNANCE, l'ADOPTION DES BONS RÉFLEXES et le CHANGEMENT DES MENTALITÉS!

Question n°119

La Commission Electorale Indépendante (CEI) annonce la reprise des élections municipales dans la commune de Port-Bouet. Qu'en pensez-vous?

Répondre 0 Postée le 16/10/2018
Comment faire de la publicité sur Abidjan.net?